La création d’une entreprise artisanale nécessite de suivre un parcours bien spécifique. Notre cabinet comptable Sauditex Nantes Atlantique a accompagné récemment la création d’une société d’artisans paysagistes : Cormerais Paysagiste à Port st Père (44). Nous revenons sur les différentes étapes de la création de leur entreprise artisanale.

Les étapes de la création ou de la reprise d’une entreprise artisanale

Que ce soit une création ou une reprise d’entreprise, nous retrouvons les étapes suivantes :

  1. Définition du projet
  2. Etude du marché
  3. Recherche d’une cible (entreprise à vendre)
  4. Prévisionnel d’exploitation sur 3 ans
  5. Recherche de financement
  6. Création de l’entreprise (statuts, centre des formalités (CFE)

La reprise du fonds artisanal

Dans le cas de Cormerais Paysagiste, la création de l’entreprise s’est réalisée via la reprise d’un fonds

« Nous avons fait la rencontre de M. KERLEO expert-comptable du cabinet Sauditex Nantes Atlantique en novembre 2017 au Salon des Entrepreneurs à Nantes.

Nous lui avons expliqué notre projet de reprise de l’activité de Paysagiste qu’exerçait mon père artisanal exercé dans un cadre familial  à Port st Père. Il a accepté de nous accompagner dans ce projet. »

Lors d’un premier rendez-vous, nous avons échangé sur l’activité et le fonctionnement de l’entreprise, son organisation, ses moyens de production, ses clients, nos objectifs : la définition du projet.

Cela à permis d’établir rapidement les premières questions à se poser :

  • Comment valoriser le fonds de commerce de l’entreprise individuelle Cormerais (11 salariés) ?
  • Quelles sont les meilleures options fiscales pour son départ en retraite ?

A partir de ces éléments, nous avons commencé à préparer la cession sur un plan juridique :

  • Rédaction d’un Bail commercial
  • Prise d’un Rendez-vous avec le notaire

Dans un second temps nous avons étudié les conditions de cette reprise d’entreprise artisanale et du projet.

Création d’une entreprise artisanale

La création d‘une entreprise est différente dans la mesure où l’activité n’existe pas, ll n’y a donc pas de repère, ni antériorité sur l’activité. Il faut donc concevoir un projet.

Etude de marché

L’étude de marché est primordiale que ce soit dans le cadre de la création ou de la reprise d’entreprise, en effet il s’agit d’étudier le potentiel du marché (maintien de l’existant ou nouveau marché). Dans notre cas de figure nous avons étudié la clientèle, la concurrence, les services proposés ! Plusieurs organismes existent aujourd’hui pour réaliser une étude (les coûts sont plus ou moins onéreux).

Recherche d’une cible

Dans notre situation nous avions pour cible  l’entreprise de M. CORMERAIS et la reprise s’est faite dans un cadre familiale. Il n’est jamais aisé de trouver une cible, en effet peu d’entrepreneurs  communiquent sur leur intentions de vendre, il faut fréquenter certains réseaux pour connaitre les entreprises à céder.

Prévisionnel d’exploitation

Cette étape est indispensable pour permettre la réussite du projet d’entreprise artisanale ou commercial.

Il permet de quantifier les moyens financiers à mettre en œuvre pour réussir le projet d’entreprise sur une période définie (3 ans en général). Celui-ci est généralement réalisé par un professionnel des chiffres (expert-comptable, banquier).

Avec M et Mme CORMERAIS nous avons inventorié les moyens à mettre en œuvre par rapport à l’activité antérieure, mais aussi avec les nouveaux besoins.

Nous avons réalisé un prévisionnel détaillé complété par la justification des moyens.

Recherche de Financement

Il n’est pas toujours évident pour un porteur de projet de présenter les besoins financiers de son entreprise (le Besoin en Fonds de roulement, emprunts a courts, moyens, longs termes,) d’expliquer une capacité d’auto financement, un tableau de financement, un plan de financement.

Un banquier a besoin d’être rassuré sur la qualité et la fiabilité du projet d’entreprise, notre cabinet d’expertise-comptable peut accompagner les porteurs de projets dans la présentation des projets. Nous avons participé aux recherches de financement concernant la création de la SAS CORMERAIS en proposant à l’entreprise le recours à certains organismes comme Nantes Initiatives, aux courtiers en financement et en assurances crédit.

L’accompagnement juridique

Grâce au travail d’analyse réalisé lors de nos interventions  nous avons fait le choix d’une SAS pour plusieurs raisons (sociale et fiscale principalement) .Nous avons ensuite établi un Pacte d’associés (il prévoit la situation entre associés lorsqu’il y a mésentente entre eux).

Les repreneurs de Cormerais Paysagistes ont signé l’acte d’acquisition fin décembre 2018 et ont commencé l’activité début janvier 2019.